L’imprimé n’est pas en fin de vie!


Brochures, catalogues, plaquettes, mailings, …

Le plaisir de feuilleter un magnifique catalogue ou carrément l’odeur de l’encre continue de séduire.

L’aspect “valeur” de l’imprimé n’est même pas en concurrence avec les publicités digitales dont nos ordinateurs et smartphones sont encombrés. La méthode est simplement différente et ce qu’on en attend également.
L’imprimé que nous nous hasarderons à qualifier de “noble” dans la panoplie des moyens de communication supplante ses confrères digitaux lorsqu’il s’agit de promouvoir de l’institutionnel, ou une prestation de qualité supérieure ou artistique.